Traumatismes graves

 

Devant tout traumatisme grave… ou suspect de gravité

ex: choc violent… accident de voiture... même sans blessure apparente

Il faut

injecter  le  produit  de  coagulation,  sans  attendre !

si possible sur les lieux de l’accident

ATTENTION : on ne connaît pas toujours la nature et la violence du traumatisme

notamment, si la tête peut être en cause… il ne faut pas attendre «pour voir»

 

Il ne faut surtout pas attendre:

             - un quelconque signe évoquant une hémorragie

             - le bilan des lésions (radiographie, échographie...)

Si le blessé est inconscient:

La nature du médicament à injecter peut être indiquée par le SAMU

ou le Service des Urgences de la région auquel l'hémophile est rattaché

ou encore son Centre de Traitement habituel.

Ils ont accès à la fiche des patients régulièrement suivis par leur Centre.

 

Un hémophile qui a été perfusé sans attendre et à dose suffisante

peut reprendre la filière habituelle de soins

 

IL CONVIENT TOUTEFOIS DE CONSULTER "CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE"