Mise en place d'une injection du produit coagulant

 

L'hémophile ne saigne pas PLUS qu'un sujet ayant une coagulation normale, mais PLUS LONGTEMPS.

LE CAILLOT se forme, mais il est de mauvaise qualité, il NE TIENT PAS.

 

Devant une "menace" hémorragique ou une hémorragie vraie, chez un hémophile

extériorisée ou non, de survenue spontanée ou dans un contexte traumatique,

il faut RAPIDEMENT :

- s'assurer du type de déficit (VIII ou IX) et de son intensité

  en consultant la carte d'hémophile

  ou en contactant le médecin référent ou la fiche d'urgence du dossier hospitalier.

- examiner le site hémorragique et évaluer sa gravité immédiate ou potentielle.

- procéder le plus tôt possible à l’injection du facteur déficitaire.

 

La substitution

(les produits antihémophiliques sont des médicaments

  disponibles en pharmacie hospitalière)

- Choix du produit :

  voir les différentes préparations disponibles et adaptées à la nature de l'hémophilie.

- Si possible, prescrire le produit que reçoit habituellement le patient

(consulter son carnet d'hémophile, le lui demander

ou consulter la fiche d'urgence du dossier hospitalier).

- Rédiger une ordonnance indiquant le type de médicament et sa posologie :

- pour les produits antihémophiliques du sujet sans anticorps :

  la dose moyenne est de 30 UI/kg

(de 20 à 50 UI/kg selon la localisation et la gravité de l'hémorragie constatée

 ou à craindre compte tenu du traumatisme évoqué).

- Pour les hémophiles avec anticorps il existe plusieurs produits spécifiques, de posologie

et de rythme d’injection différents – il faut se reporter à la notice du produit.

 

Acheminer rapidement

   la commande à la pharmacie de l’hôpital qui distribuera le nombre de flacons

   correspondant au nombre d'UI prescrites,

   en arrondissant toujours au chiffre supérieur.

 

Dès réception : préparation du produit, selon la notice :

- préchauffer le solvant pour une injection par voie veineuse

- remise en suspension avec l'aiguille de transfert et agitation,

- aspiration du produit reconstitué à l'aide de l'aiguille filtre.

 

Injection par voie veineuse de la totalité du produit reconstitué,

à la seringue (2 à 3 ml/min).

 

Le renouvellement de la substitution est fonction de la nature du produit :

- Facteur VIII : 8 à 12 h,

- Facteur IX : 12 à 16 h,

- Produit pour les sujets avec anticorps : selon la notice du produit.

La dose et le rythme seront cependant adaptés

à la courbe de récupération spécifique au patient

(chaque produit, chaque patient, a sa spécificité)